Accueil > Nos actualités > Offrir un animal en cadeau

Offrir un animal en cadeau : vraie ou fausse bonne idée ?

Il est normal de vouloir faire plaisir à ses enfants à l’occasion des fêtes de fin d’année. Certains auront peut-être l’intention d’offrir un animal en guise de cadeau. Pourtant un animal vivant est loin d’être un jouet, une peluche ou un objet d’ornement : même si cela peut paraitre évident pour certains, c’est loin d’être le cas pour tout le monde. Chaque année nous retrouvons des « lapins et des chats de Noël » dans les rues, dans les poubelles dès l’arrivée de l’été.
Alors si vous souhaitez adopter un animal pour vos enfants, ayez au préalable réfléchis à tout ce qu’il faudra assumer ensuite pour l’animal. La meilleure solution : se poser les bonnes questions avant de faire un choix. Et surtout se renseigner sur l’espèce adoptée, la race, et les idées reçues sur leurs modes de vie.

ADOPTER UN ANIMAL, C’EST AVANT TOUT REMPLIR SES DEVOIRS :

- Votre enfant est-il prêt et assez âgé pour prendre soin de l’animal ?

- Etes-vous prêt à assumer l’animal, son investissement en temps et en argent durant plus de 10 ans, même si votre enfant le délaisse au bout de 2 mois ?

- Connaissez-vous le budget pour un animal par an (généralement plus de 1 100€ pour un lapin ou un chat en comptant la vaccination) ?

- Et les frais imprévus éventuels de vétérinaires (hospitalisation en urgence, médicaments, radio…) ?

- Êtes-vous prêt à effectuer toutes les tâches « ingrates » quotidiennement ?

- L’animal sera-t-il accepté par tous les membres de la famille ? Personne n’est allergique ?

- Que ferez-vous de l’animal pendant vos vacances ?

- L’emmènerez-vous quand vous déménagerez ?

- Les animaux font plein de bêtises : par exemple les jeunes chats et les lapins sectionnent les câbles électriques, etc… êtes-vous prêts à sacrifier vos objets personnels en cas d’accident ?

Il est important de répondre au moins à ces questions avant de faire un choix qui vous engage pour de nombreuses années, pour le meilleur mais aussi pour le pire. Une fois que c’est fait, il n’y a pas de retour possible : sinon, c’est l’abandon, un traumatisme réel pour l’animal, qui a ses habitudes et ses émotions comme tout être vivant. Nous espérons que cet article vous aura permis de prendre la bonne décision, pour vos enfants, pour vous mais aussi pour l’animal. Nous vous remercions de ne pas participer à la misère animale...

Vous souhaitez vous renseigner sur les lapins ou les chats ? Nous avons créé deux rubriques conseils : Chat et chaton et Lapin



Queslques-uns de nos animaux trouvés dans la rue durant l'été 2016


© Gamelles sans Frontière 2011 - 2017. Tous droits réservés. Site créé bénévolement par Neko Webdesign