Accueil > Conseils pratiques pour les rats > Fiche conseil #3 : Mes rats se battent, c'est normal ?

Mes rats se battent, c'est normal ?

Fiche conseil #3 : Mes rats se battent, c'est normal ?

1. La hiérarchie

Le rat est un animal grégaire qui vit naturellement en groupe. Ce mode de vie implique donc la mise en place d'une hiérarchie sociale afin que chacun connaisse sa place (dominant, dominé..), assurant ainsi une stabilité. Une groupe sans hiérarchie serait donc instable et dangereux (bagarres à sang, voir à mort...).

La mise en place de la hiérarchie est donc très importante. Elle peut être remise en cause à différents moments, selon les rats qui composent le groupe, leur caractère et les divers changements qui s'opèrent sur eux (âge, hormones, maladie, stress...).

Les petites bagarres sans incidences et les petits couinements ne doivent pas vous inquiéter. En revanche les bagarres qui dégénèrent doivent attirer toute votre attention !

A noter aussi que les bagarres sont beaucoup plus fréquentes lors d'une intégration, puisque la hiérarchie se met en place. Le retour en cage commune (nettoyée et désinfectée) peut provoquer des conflits, restez vigilents mais ne soyez pas surpris par quelques réactions excessives. Le ou les nouveaux doivent trouver leur place au sein du groupe.



2. Bagarres au sein d'une troupe stable

Même au sein d'une troupe stable, les bagarres peuvent éclater et c'est tout à fait NORMAL. Selon la cause, l'intensité sera différente. Il faut donc essayer de déterminer quel changement s'est opéré au sein du groupe :

- la crise d'adolescence (entre 5 et 10 mois) : le rat va remettre en question sa place dans la hierarchie, devenir bagarreur et refuser ou non l'autorité du dominant. Laissez-le faire son petit cinéma tant que cela ne dégénère pas jusqu'aux blessures à sang (traces de morsures, sang...).

- le dominant est malade ou s'est affaiblit

- le dominant décède : dans ces deux cas, cela impacte directement toute la hiérarchie et peut donner lieu à des bagarres de "reprise de pouvoir" jusqu'à ce qu'une nouvelle hiérarchie se remette en place.

- les rats se rencontrent en terrain neutre : la hiérarchie doit se mettre en place donc pas le choix, ils doivent en passer par la bagarre. Cela ne doit pas trop dégénérer. Plus le nouveau sera jeune et se soumettra facilement, mieux ça se passera.

- un/des nouveau(x) rat(s) (inconnu(s) et/ou du sexe opposé) se trouve(ent) dans la même pièce : déjà, j'espère que vous avez bien fait les deux semaines de quarantaine avant ;)

- un nouvel animal se trouve dans la pièce : dans ce cas et le cas précédant, l'odeur d'un (ou plusieurs) inconnu(s) est venu perturber votre troupe. Un conseil : garder un maximum de distance entre votre troupe et le(s) nouveaux locataires.

- une intégration n'a pas été réellement terminée : il peut arriver que l'on crie victoire trop vite lors d'une intégration. Cependant, si elle n'a pas été menée jusqu'à son terme correctement, il se peut que le nouveau ne se soit pas bien intégré, qu'il fuit le contact et finisse par devenir un peu "étranger" au reste de la troupe. La solution : on reprend l'intégration en cage réduite pendant au moins quelques jours pour forcer le contact.

- la cage est trop petite : le manque d'espace peut provoquer beaucoup de conflits. Il s'agit là d'une question de bon sens, n'oubliez pas que la taille minimum d'une cage est de H60 x L80 x l 50 cm ! N'hésitez pas à consulter notre fiche sur la cage parfaite !



3. Les cas potentiellement dangereux

Certains cas nécessitent une prudence plus importante. Alors attention aux bagarres puvant dégénérer dans les cas suivants :

- les rats se rencontrent pour la première fois sur un terrain connu : c'est un cas de figure extrêmement dangereux et propice aux blessures graves. Les rats qui ne se connaissent pas doivent absolument se rencontrer en terrain NEUTRE. Le rat est un animal territorial, il éliminera naturellement tout intru à la troupe. De même : ne jamais mettre un nouveau rat dans la cage d'un autre car les risques qu'il se fasse mortellement blesser sont maximum.

- vous avez mis plusieurs rats mâles avec une femelle (stérilisée j'espère car les rats de sexes opposés ne jouent pas au scrabble) : très mauvaise idée, ils vont se battre par concurrence.

- le rat a vécu seul très longtemps : naturellement il a perdu l'habitude des interactions sociales, il peut réagir de façon excessive et stresser rapidement en rencontrant un congénère, même en terrain neutre.

- le rat a été séparé trop tôt de sa mère : pour qu'un rat soit bien dans ses pattes, il doit tout d'abord être sevré psychologiquement (à 6 semaines) mais doit de préférence rester avec un rat adulte jusqu'à ses 8 semaines afin de bien assimiler les codes sociaux, et mieux y répondre avec ses futurs colocataires.

- l'intégration est mal réalisée : si vous avez sauté des étapes, il est normal que ça ne se passe pas forcément bien ensuite. Chaque étape de l'intégration doit être respectée, afin d'amener progressivement le nouveau rat dans la hiérarchie. N'hésitez pas à reprendre l'intégration à 0 car cela peut s'avérer très risqué.

- le rat est Agressif Hormonal (AH) : c'est un cas très particulier mais assez courant, surtout dans les cadre reproductions des grossistes pour les animaleries et élevages non sérieux (pas de contrôle des gênes ni de la consanguinité). C'est un cas qu'il convient de cerner pour le traiter (par castration ou implant) rapidement. Un agressif hormonale ne supporte pas ses congénères. C'est difficile à vivre pour lui mais aussi pour ses congénères.

- le rat a été traumatisé : Suite à un évènement grave ou à de la maltraitance plus ou moins violente, le rat peut rester H24 sur la défensive et se "braquer" à la moindre occasion.

- vous êtes à proximité lors d'une rencontre : vous pouvez être un prétexte à bagarre pour vos rats. Pendant l'intégration, écartez-vous et surveillez en retrait, prêt à agit mais en restant discret.

- le rat a un problème psychologique grave : le dernier cas de figure qui reste quand même assez rare mais sans réelle solution.



4. Quand dois-je réagir ?

- Si le rat est excessivement excité/agressif quand son poil s'hérisse, il pousse des petits sifflements, grince des dents et prends une position intimidante : il est très en colère, cherche à impressionner l'autre ou est très stressé, voir les trois en même temps. Cela annonce une potentielle bagarre violente, soyez très prudents. Il faut trouver la cause de ce comportement pour mieux le traiter avant la rencontre. Ne le touchez JAMAIS à mains nues lorsqu'il est dans cet état !

- S'il y a des blessures à du sang : arrêtez immédiatement l'assaillant (avec une serviette JAMAIS à mains nues) et séparerez-le des autres. Le sang, ce n'est PAS NORMAL et cela doit vous alerter. Tentez de comprendre pourquoi cela ne se passe pas bien.



5. Comment réagir ?

- Surveillez : en cas d'énervement ou de blessure (à sang), jetez une serviette de toilette ou un linge épais sur l'assaillant pour le séparer des autres (jamais à mains nues) et isolez-le. Désinfectez avec une compresse et de la bétadine jaune mélangée avec un peu d'eau tiède, TOUS LES JOURS jusqu'à cicatrisation (pour éviter l'infection et l'abcès). Laissez-lui le temps de s'en remettre avant de reprendre l'intégration à zéro. Et si possible tentez de déterminer la cause de l'échec.

- Pour une troupe plus stable, privilégiez une troupe d'au moins 3 rats

- Pour apaiser les tensions et le stress : versez 2 à 3 gouttes de Fleur de Bach, Rescue Pet (voir la fiche produit Amazon) dans le biberon d'eau jusqu'à ce qu'ils soient plus détendus

- Toujours pour apaiser les tensions et le stress : vaporiser un peu de Petscool (voir la fiche produit Amazon) sur les accessoires (jamais sur le rat directement)

- La patience est de mise avec un rat très stressé : la quarantaine n'a pas seulement un but sanitaire mais permets également au rat à s'habituer à son nouvel environnement. Laissez-lui le temps de s'y faire, de vous connaître dans un premier temps, qu'il soit moins nerveux. N'hésitez pas à forcer un peu le contact, toujours plus longtemps chaque jour. Après chaque manipulation donnez une friandise (exemple : un petit bout de banane séchée)

- S'il s'agit d'un Agressif Hormonal (AH), le faire stériliser ou lui faire poser un implant : normalement cela agit au bout de 2 semaines après l'intervention. Parlez-en à votre vétérinaire.

- Si l'intégration se passe mal à une étape, il faut tout recommencer du début, depuis la phase des présentations.

- Evitez les tissus et accessoires : cela constitue une occasion de se battre pour s'approprier le territoire.



Soyez attentif et prudents. Il est normal que vos rats se bagarrent pour se dominer ou se chamailler. En revanche il ne faut pas que ça tourne à la boucherie : toute blessure à sang doit éveiller votre attention. Bien souvent, il existe une cause et une solution.

Fiche conseil # : mes rats se battent, c'est normal ?
Télécharger la fiche

Bagarre de domination
Rats qui se battent domination hiérérachie

© Gamelles sans Frontière 2011 - 2018. Tous droits réservés. Site créé bénévolement par Neko Webdesign