Accueil > Conseils pratiques pour les rats > Fiche conseil #2 : intégrer un nouveau rat

Intégrer un nouveau rat

Fiche conseil #2 : intégrer un nouveau rat

1. La quarantaine

La quarantaine est une période durant laquelle votre nouveau rat sera isolé du ou des autres : dans une autre cage et dans une autre pièce afin de prévenir une éventuelle maladie en cours d'incubation. La durée minimum de la quarantaine est de 15 jours. Si vous pouvez faire 3 semaines voir un mois, c'est encore mieux. Durant cette période, pensez à bien vous laver les mains après avoir touché le rat en quarantaine afin d'éviter les risques de transmission d'une éventuelle maladie. Dans l'idéal, changez également de vêtements.

Surtout, ne négligez jamais cette étape, quelque soit la provenance de votre nouveau rat : raterie ou animalerie, nous ne sommes jamais à l'abri d'une maladie contagieuse, et la santé de vos rats actuels valent bien 15 petits jours de patience.

Si une maladie s'est révélée durant la période de quarantaine : évidement, consultez votre vétérinaire afin de diagnostiquer et soigner votre nouveau compagnon. Expliquez-lui également que votre rat était en période de quarantaine, afin qu'il vous dise de combien de temps il faudra la rallonger après la guérison totale de votre rat.


2. Les présentations

Préférez réaliser une intégration plutôt le week-end (lorsque vous êtes présents à la maison pour les surveiller), en début d'après midi afin qu'ils pensent plus à leur sièste qu'à la bagarre. Vos rats seront globalement plus calmes.

Le rat est un animal territorial, c'est pourquoi la présentation devra toujours se dérouler en terrain neutre : un lie inconnu pour tous les rats, sans odeur ni repère pour eux : la baignoire (vide !), la douche, un grand carton... par exemple, feront très bien l'affaire.

Afin que ça se déroule au mieux, placez sur ce terrain le nouveau venu et intégrez-y votre rat (ou le moins dominant de votre troupe). Observez-les attentivement mais pas de trop près, essayez de faire en sorte qu'ils ne vous voient pas.

En fonction des réactions observées, soyez prêts à intervenir avec une serviette (surtout pas à mains nues car dans le feu de l'action, l'un de vos rats pourrait vous mordre à sang !). Normalement ils vont se sentir, se toucher, se battre un petit peu : ne paniquez pas, tout cela est normal, il faut que chacun trouve sa place dans la hiérarchie et ça commence ici. Tant qu'il n'y a pas de blessures à sang, laissez-les faire.

En revanche, méfiez-vous si l'un des rats adopte une posture très agressive (en crabe) et si la bagarre dégénère trop. Les batailles sont souvent impressionnantes à voir : les rats vont couiner (ou hurler, selon leur talent d'acteur), des poils peuvent être arrachés... encore une fois, surveillez sans intervenir, évitez de trop stresser et n'intervenez que si la situation devient dangereuse, si l'un de vos rat est attaqué à sang, jetez une serviette sur l'agresseur et retirez-le. Il sera peut être bon de chercher un traitement homéopathique ou phytothérapie comme les fleurs de Bach pour tenter de diminuer le stress ou l'agressivité. Si malgré cela les présentations ne marche toujours pas, il faudra vérifier que le rat qui pose problème n'est pas aggressif hormonal (AH). S'il ne l'est pas, et après plusieurs tentatives infructueuses, il faudra tenter des présentations en situation plus stressante, afin de les obliger à se rapprocher (boite de transport en mouvement, ...)



3. La cage d'intégration

Si les présentations se sont bien déroulées, vous allez pouvoir les placer en cage d'intégration : une cage préalablement nettoyée à fond au savon et vinaigre blanc, avec seulement une litière mais aucun accessoire (y compris les gamelles et biberons): l'objectif est de faire en sorte qu'ils se rencontrent sans pouvoir s'éviter. Cette cage peut être un peu plus petite que la cage commune car ils n'y resteront que 3 à 5 jours si tout se passe bien entre eux. Bien entendu, il peut s'agir de la cage où vivront vos rats si celle-ci est nettoyée à fond et ne contient aucun accessoire.

Lorsque tout se passe bien, au bout de 2/3h, vous pourrez ajouter une gamelle et un biberon. Puis au bout de 24h, ajoutez un accessoire (un spoutnik, un tunnel ou un étage). Si tout continue à bien se dérouler, ajoutez un accessoire toutes les 24h. Si tout se passe bien, tant mieux, au bout et 3 - 4 jours, vous allez pouvoir les installer dans leur cage définitive. Celle-ci devra être totalement nettoyée si ce n'est pas déjà le cas, tout comme les accessoires. Si au contraire les bagarres se multiplient des la mise en place dans la cage, revenez à l'étape des présentations en terrain neutre et recommencez. Si des conflits apparaissent lorsque vous rajoutez un accessoire, retirez le, attendez 24h et remettre un autre accessoire.



5. En cas de problème

Si l'un de vos rats n'accepte pas le nouveau, s'il montre des signes d'agressivité importants, il faut vérifier qu'il ne s'agisse pas d'Agressivité Hormonale (AH). L'AH se reconnait à un comportement agressif, le rat se met généralement en crabe à la moindre occasion (n'essayez surtout pas de l'attraper à mains nues à ce moment là, utilisez une serviette), il hérisse le poil, fait grincer ses dents, fait des marquages urinaires qui sentent fort et parfois se frotte un peu partout... bref, il n'est vraiment pas d'humeur ! Il ne l'est jamais vraiment d'ailleurs : un AH peut réellement souffrir de son propre comportement qui le pousse à ne supporter personne : ne le laissez pas comme ça, prenez RDV avec votre vétérinaire, qui vous donnera des pistes pour le calmer : l'implant ou la stérilisation.

Si les présentations ne se passent pas bien, qu'un ou plusieurs des rats s'énervent facilement mais ne sont pas AH, essayez de lui donner de la fleur de Bach (Rescue Pets). Cela peut éventuellement les calmer. Vous pouvez également frotter le nouveau avec la litière usée de vos rats, afin de tromper les odeurs et leur donner l'impression que le nouveau a quelque chose de familier.


Ne négligez surtout aucune étape de l'intégration et n'oubliez pas que le rat est territorial et qu'il a besoin de constituer une hiérarchie au sein du groupe. Ne désespérez pas, même si vous devez recommencer les différentes étapes à plusieurs reprises. Soyez patients et prudents !

© Gamelles sans Frontière 2011 - 2018. Tous droits réservés. Site créé bénévolement par Neko Webdesign