Accueil > Conseils pratiques pour son lapin > Fiche conseil #3 : Un habitat idéal pour son lapin
Un lapin doit-il rester en cage ?

Un habitat idéal pour son lapin


Afin d’offrir un habitat idéal à votre lapin, nous vous avons rédigé quelques petits conseils. Quel que soit votre choix, il faudra tout de même lui fournir les indispensables : un bac à litière (avec litière de maïs, lin, chanvre… Jamais de copeaux de bois), du foin de qualité, un biberon (ou une écuelle) d’eau fraîche et un plaid (ou serviette de bain ou tapis) douillet.


1. Liberté

C’est l’idéal ! Un lapin peut vivre comme un chat à la maison, à condition qu’il soit bien éduqué et que son environnement soit protégé : cachez tous les câbles électriques dans des gaines ou tubes en plastiques, ne lui laissez pas accès à l’extérieur non protégé ou aux plantes qui lui sont toxiques. Rangez aussi les objets que vous ne souhaitez pas retrouver en morceaux.

Offrez-lui de quoi se divertir (cabanes en bois ou en carton, tubes d’essuie-tout en carton, boite en carton … ) mais aussi de quoi se coucher confortablement ( tapis, serviette de bain, plaid… ).

S’il s’attaque à vos affaires, frappez dans vos mains et dites-lui un « NON ! » ferme. Ne le laissez pas faire la loi !



2. Enclos (semi-liberté)

Si vous ne pouvez pas laisser votre lapin en liberté en votre absence, il vaut peut-être mieux opter pour un enclos dans lequel il pourra gambader, sauter et courir un minimum. Vous prendrez soin de lui installer de quoi se divertir et un petit coin bien à lui, comme pour la liberté totale. Quand vous rentrez chez vous, vous pouvez le laisser se promener en liberté surveillée.

Si vous installez un enclos en extérieur, soyez vigilent :
- Si l’enclos n’est pas fermé sur le dessus, ne laissez pas votre lapin seul : d’autres animaux pourraient s’y introduire (des prédateurs notamment)
- Attention au soleil : assurez-vous qu’il ai toujours de l’ombre
- Vérifiez qu’il n’ai pas accès à des plantes ou feuilles (mortes) toxiques pour lui.



3. La cage La cage n'est pas un lieu de vie pour le lapin ! La cage ne constitue en aucun cas le lieu de vie du lapin, contrairement au discours qui peut être tenu par les animaleries. C’est beaucoup trop confiné pour lui : le lapin a besoin de se dépenser sans arrêt, de fuir le stress, etc.
Vous pouvez le laisser en cage la nuit ou quand il est malade et qu’il ne doit pas trop bouger. La cage doit rester un endroit propre dans lequel vous aurez installé le bac à litière, le foin et l’eau. Choisissez en une avec des barreaux (celles en plastiques retiennent l’air et la chaleur, elles ne sont pas adaptées) qui mesure au minimum 100x60x50cm.

Sachez qu’un lapin en cage va très vite s’ennuyer et être frustré : il va commencer à ronger ses barreaux pour attirer votre attention et il aura bien raison ! La cage n’est pas non plus une punition et ne doit pas y être associé !



4. Le clapier

Le clapier constitue un lieu aussi confiné et frustrant que la cage. Il est donc lui aussi fortement déconseillé.

© Gamelles sans Frontière 2011 - 2018. Tous droits réservés. Site créé bénévolement par Neko Webdesign